Publié : 26 février 2014

Paris antique

SÉJOUR PARIS ANTIQUE

Les 29 élèves des classes de 3° qui suivent les options latin et grec se sont rendus au mois de février, à Paris, deux jours, pour y découvrir les vestiges gallo-romains de la capitale ainsi que l’influence de l’antiquité dans l’architecture de la ville et dans les œuvres d’art de ses musées.

Le premier jour, les élèves et leurs trois accompagnateurs se sont rendus sur les traces du Paris antique. La visite a commencé par une halte aux arènes de Lutèce. De là, les élèves ont fait un parcours dans le quartier latin à la recherche du tracé et des vestiges de la ville antique. Le circuit s’est terminé, après avoir traversé la Seine au niveau de l’île de la cité, par la visite de la crypte situé sous la cathédrale Notre-Dame où est retracée l’histoire de la ville de paris à partir de vestiges, de maquettes et de reconstitutions virtuelles.

Le reste du séjour a été consacré à la visite de musées.
Au musée du Louvre, le groupe a effectué un parcours mythologique à travers les salles consacrées aux statues de l’antiquité gréco-romaine et aux peintures qui trouvent leur inspiration dans des épisodes de la mythologie. Les élèves n’ont pas été insensibles aux charmes de la Vénus de Milo, à la puissance d’Arès, à la grâce de Diane …

Les musées de deux sculpteurs de la fin du XIX°-début XX°, Bourdelle et Rodin, leur ont permis de mesurer l’importance de l’influence de l’art antique dans des œuvres pourtant éloignées dans le temps. Au musée Rodin, l’exposition en cours leur a permis de mettre en regard les modèles antiques avec certaines réalisations du sculpteur. Au musée Bourdelle (lui-même élève de Rodin), ils ont profité non seulement de l’exposition des œuvres à l’intérieur comme en extérieur mais aussi des épreuves dans l’atelier qui a été conservé
N’hésitez pas à consulter les photos ainsi que les croquis réalisés par les élèves …

Et puis, un voyage, même de deux jours, c’est tout ce qui n’apparaît pas dans le programme officiel : un aller-retour en train, des séances de métro, un repas chez macdo (bienvenu), des marches (un peu épuisantes),des fiches (à remplir), les petits tracas de santé, le groupe, le centre d’hébergement, les boutiques gare Saint-Lazare …